Toi, oui toi mage, viens incarner un mage et soit le héros de ton aventure ! (ce forum est basé sur le manga Fairy tail. Les personnages inspirés du manga sont interdit)
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yuki Makonor
Mage Solitaire
Mage Solitaire
Yuki Makonor

RPs libres [en cours] : Aucuns.
Entraînement [en cours] : Aucuns.
Mission [en cours] : Aucunes.

Ma carte d'identité
Rang : A
Magie: Contrôle des sentiments & Torture Mentale
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue3700/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (3700/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptyJeu 2 Mai - 19:39

Lorsque qu'une vie est réduite à traîner lamentablement de villes en villes, de forêts en forêts dans le seul et unique but de trouver des victimes à traumatiser, elle devient vite lassante. Hélas, ce n'est pas forcément le cas. Yuki, revenait pour la première fois depuis un très bon moment dans la ville d'Hosenka. C'est ici, qu'il eu quelques " problèmes" avec son ancienne guilde : Lamia Scale. C'est également ici qu'il se sépara de son maître pour la première fois en 4 ans. Il est impossible de dire que son maître lui manquait, mais disons que l'entraînement intense qu'il avait subit forgea des liens, malgré ce qu'il peu en dire. Il n'est absolument pas le type de personne qui aime discuter avec les gens, ni même faire des rencontres, la seule personne qu'il "apprécia" et encore c'est entre guillemets, fut son maître. C'était donc pour lui quelque chose d'étrange de revenir dans cette ville. Elle n'avait pas changer pour un sous, toujours aussi médiocre et détestable aux yeux de Yuki.

Afin de se remémorer ses souvenirs, il repassa devant son ancien petit studio dans lequel il vivait dans le temps où il faisait partit de la guilde. Maintenant qu'il était devenu un mage solitaire, il n'avait plus aucuns moyens d'avoir un logement puisque aucunes missions ne lui était proposé. Peut être aussi la faute à son caractère ? Parfois, certains clients aiment déposer des missions sur le panneau du centre-ville, pour ceux ne souhaitant pas faire appelle aux guildes, mais jamais Yuki ne fut accepté pour un travail; Malgré tout, ce panneau n'était pas bien loin de son ancien studio et décida tout de même d'y jeter un petit coup d'oeil. Malheureusement, aucunes missions n'était affiché, quel triste désespoir, il allait encore devoir continuer à vivre de villes en villes, en se logeant dans de médiocres auberges piteuses, mais que malgré tout il n'avait jamais payé grâce à son pouvoir, un simple contrôle sentimental pour faire tomber la propriétaire amoureuse et hop ! Le tour était joué !

Yuki marchait donc dans les rues de la ville, se remémorant les fois où il était passé au même endroit, sans en être nostalgique pour autant, ce n'est pas son genre. La couleur de ses cheveux attirait l'attention autour de lui, comme d'habitude, tout le monde le regardait très bizarrement, il était plus ou moins habitué mais cela continuait de l'énerver profondément. Après tout, ce bleu était tellement pure comment les gens ne pouvaient-ils pas aimer cette couleur de cheveux ? Il mit souvent cela sur le coup de la jalousie, c'était plus simple à comprendre ainsi. A force de marcher à rien faire, et ne trouvant pas de victime intéressante, il décida d'entrer dans un petit bar situé dans le coin d'une rue d centre-ville dans lequel il avait l'habitude d'aller avec son maître pour se rafraîchir. Ils ne discutaient pas vraiment autour d'un verre mais se taisaient et se rafraîchissaient sans complexes. Il prit donc place à une petite table et commença à s'énerver de part la lenteur du serveur. Il décida donc de lui faire signe pour l’interpeller et lui dire poliment de se dépêcher à rappliquer. Le Serveur le regarda, un peu énervé d'être traité comme un moins que rien et lui demanda poliment ce qu'il souhaitait boire. Yuki pensa :


* Bon sang, toujours obligé de parler, même pour dire ce que je veux boire. *

Il regarda donc le serveur à son tour et pointa sa boisson préféré présente sur l'ardoise : Un simple chocolat chaud à la guimauve, un peu enfantin, mais c'était la boisson que sa mère avait l'habitude de lui préparer les après-midi d'hiver.

"Servez-moi sa", dit-il sur un ton odieux et quelque peu déplacé.

Le serveur fut surpris de voir que des gens aussi peu respectueux existaient encore. Il attendit sa boisson lorsqu'il entendit la porte du bar s'ouvrir de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaën Mastarel
Fairy Tail
Fairy Tail
Kaën Mastarel


Ma carte d'identité
Rang : B
Magie: Cristal Maker
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue2400/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (2400/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptyVen 3 Mai - 8:24

"La solitude. C'est quand nous nous retrouvons seuls que nous nous rendons compte de l'importance des souvenirs passés. On ne dit rien, on regrette sans se l'avouer. Pourtant, aussi solitaire que soit la personne, elle retrouve toujours quelque chose à quoi se raccrocher, mais bien souvent, cette chose est déjà morte. Mais ce n'est pas la fin, si plus personne ne compte à vos yeux, il y aura toujours quelqu'un pour veiller sur vous."

Voilà quelque temps que je vivais dans cette guilde, Fairy Tail. Avant de la rejoindre, j'avais cette image que je m'étais fait de ces groupes de personnes, celle d'hommes destructeurs ne cherchant qu'à se battre contre n'importe qui. Visiblement, je n'avais pas totalement raison. Ces personnes que je côtoyais depuis bientôt une année, ils étaient différents. Ils ne détruisaient pas, ils aidaient. Ils ne cherchaient pas à se battre, ils défendaient simplement leur famille. Non, je ne parle pas de liens parentaux, je parle de ces "liens" qui se sont créés en ce bâtiment, l'amitié... Non, la fraternité.
Je ne dis pas m'être habitué à leur présence, je n'arrive pas à l'oublier... La nuit, je revois cet incendie, ces flammes, le bois s'écrasant sur elle... Je suis responsable, ne serait-ce pas le fardeau qui m'ait été infligé, ces cauchemars ? Mais ils ont du bon, je ne dois pas l'oublier, je ne dois pas la remplacer, je dois vivre comme si elle était toujours en vie. Enfin, je ne peux ignorer les efforts que ces gens ont faits en m'accueillant, j'affiche donc un sourire sincère, non pas parce que je me sens bien avec eux, simplement pour les remercier de m'avoir sorti d'une solitude qui m'aurait tué.

Et puis, ce n'est pas comme s'il n'y avait rien à faire dans cette guilde. Pour vivre, il faut être logé et donc avoir de l'argent, au final, il faut travailler. Plus qu'une famille ou un refuge, Fairy Tail me permettait aussi d'avoir un métier. Et ce sont donc plusieurs missions qui m'avaient été proposées, lors d'une discussion autour d'un verre. Je n'allais pas refuser, ce n'est pas comme si j'avais réellement le choix de toute manière, je n'avais fait que très peu de missions depuis mon arrivée. Je choisis alors celle qui me convenait le mieux, non pas selon le salaire, mais selon mes connaissances en rapport avec le lieu où je devais me rendre. Du fait de mes déplacements de famille d'accueil en famille d'accueil, j'avais beaucoup voyagé et je connaissais pas mal de lieux en Fiore.

Ma destination était donc Hosenka. J'avais eu l'occasion d'y rester plusieurs mois pendant un temps, bien que je n'aie pas eu l'occasion de la visiter au final. C'était la cité abritant Lamia Scale, une guilde officielle assez puissante dont la renommée était proche de celle de notre guilde. Moi, ce n'était pas vraiment cela qui m'intéressait, ce sont les bains qui faisaient la popularité de cette zone. Me détendre dans de l'eau chaude me permettrait sans doute d'être apaisé l'espace de quelques instants... Mais bon, ce n'était pas le moment, il fallait que je remplisse avant cela ma mission.
Il s'agissait d'enquêter sur un bâtiment effondré et d'en vérifier la cause... A une époque, je me serais vite fait une idée sur la question et aurais mis cela sur le dos d'une guilde, mais ma vision des choses avait été troublée suite à mon entrée dans Fairy Tail. Il fallait donc que je sache, avais-je bien fait de changer ou m'étais-je trop attendri en une année ? Cette mission, elle avait bien plus d'importance à mes yeux que toutes les autres.

Le voyage fut court, il faut dire que j'avais été songeur tout du long et n'avais pas vu le temps passer. Je me baladais donc à présent dans ces rues, redécouvrant ce qui avait fait partie du cauchemar de mon enfance autrefois. Que le monde peut paraître merveilleux lorsque nous sommes libres. Je voyais autour de moi des hommes et des femmes sourire, ricaner entre eux. J'avançais dans ces larges avenues et je commençais peu à peu à me sentir à l'aise, à sentir une chaleur se créer dans mon coeur, un bien-être apaisant se manifestait en ma personne. Pourtant, plus j'avançais et plus je voyais des regards se poser sur moi. Je ne peux leur en vouloir, mon manteau de plumes était assez peu commun mais il était hors de question que je le retire, c'est bien plus qu'un simple vêtement...

Le ciel se teintait peu à peu d'un jaune orangé, la nuit approchait à grands pas et je n'avais pas mangé depuis mon départ. C'est alors que je vis un bar qui était ouvert, j'allais pouvoir m'y reposer un instant autour d'un bon chocolat chaud. Après avoir ouvert la porte, je constatais que l'intérieur était assez animé avec une ambiance bon enfant, où tout le monde riait de bon coeur. Enfin, tous sauf un individu qui semblait être énervé de la lenteur avec laquelle le serveur s'occupait de lui. J'eus un léger sourire en regardant la scène, accoudé au comptoir, puis je me concentrais de nouveau sur mon chocolat chaud.
Après avoir pris une douce gorgée, je regardais d'un oeil l'homme qui avait attisé mon attention en entrant dans le bar. Comment ne pas le remarquer, la couleur de ses cheveux passe difficilement inaperçue. Il avait commandé la même chose que moi, un chocolat chaud, même si le sien semblait quelque peu différent. Aussi, ma curiosité ne put m'empêcher de lui adresser la parole.

"—Vous ne riez pas avec les autres ?", demandais-je d'une voix basse, avant de prendre à nouveau une gorgée.

Il y avait comme une nostalgie dans son regard, quelque chose d'intéressant que je ne saurais décrire. Pourtant, ce n'est pas mon genre d'entamer une conversation avec des inconnus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Makonor
Mage Solitaire
Mage Solitaire
Yuki Makonor

RPs libres [en cours] : Aucuns.
Entraînement [en cours] : Aucuns.
Mission [en cours] : Aucunes.

Ma carte d'identité
Rang : A
Magie: Contrôle des sentiments & Torture Mentale
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue3700/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (3700/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptySam 4 Mai - 12:17

Un grand nombre de personnes connaissent un sentiment que l'ont appelle : La solitude. Un espèce de sentiments « faux » où peu importe avec qui nous sommes, qui nous discutons, rien ne semble intéressant, tout est creux... vide. C'est exactement ce que pouvait ressentir Yuki en ce moment même, simplement installé à une petite table, il s'extasiait de la bêtise humaine en observant tout ces gens qui lui sont inconnu, chanter, danser, crier, s'amuser... S'amuser ? Ce terme est quelque chose de bien étrange pour lui, peut être que cela ressemble à ce qu'il ressens lorsqu'il fait souffrir une personne. De l’amusement ? Il n'avais pas véritablement l'habitude de s’attarder sur des questions comme celles-ci, ce n'est pas le genre de type à ce remettre souvent en questions. Après tout vivre au jour le jour, comme on l'entend, sans s’interroger est tellement plus agréable d'après lui ; Ne pas appartenir à un quotidien sans intérêts, faire les mêmes choses à répétitions. Quel genre d'être humain aime faire ce genre de choses ? Sans doutes toutes les personnes qui l'entoure actuellement.

Il goutta alors le chocolat chaud que le serveur lui avait enfin amené, ce goût lui était totalement familier et le replongeait en enfance, lorsqu'il était prêt de la cheminée, les après-midis d'hiver en compagnie de sa mère et son père dégustant un succulent chocolat chaud et parlant de tout et de rien. C'était vraiment la belle époque pour Yuki... Tout ceci était bien avant de devenir ce qu'il était aujourd'hui : Un être froid, sans âme, sans cœur, n'aimant que lui et aimant faire souffrir les gens sans une pointe de regrets quelconques et qui vivait dans le passé. Toutefois il ne pouvait jamais ce permettre de libérer ses émotions, cela ferait de lui quelqu'un de faible laissant apparaître une ouverture. Après dire que Yuki a des émotions est un bien grand mot pour ce que cela représente.

C'est alors qu'il fut dérangé dans son moment de nostalgie par un garçon ou un homme, qui était déjà présent dans le bar, lui aussi semblait regarder étrangement les personnes rigoler, comme si il les analysaient … Il s'approcha donc afin de lui demander, pourquoi, lui, Yuki Makonor ne rigolais pas comme tout les autres, c'était une question plutôt absurde pour lui. Il le regarda donc du coin de l’œil d'un air supérieur et négligeant et leva sa main en direction de celui-ci comme pour lui faire signe de se taire. Laissant apparaître par la même occasion son tatouage de feuille bleu. Il prit tranquillement une gorgée de son chocolat chaud et observa ce garçon plus attentivement. Il n'avait rien de bien particulier, quelqu'un de plus ou moins ordinaire mais avec un air un peu plus farfelu. Après tout, il fallait bien être un peu farfelu pour venir poser une question aussi étrange à un inconnu.


Il décida tout de même de lui prêter un minimum attention en prenant la peine de répondre :
«  Non. »

Parler est vraiment quelque chose qu'il déteste faire, n'aimant pas créer des liens, il n'avait aucunes raisons de le faire mais malgré tout, il fut curieux, sans doutes car il était de bonne humeur, si l'on puis dire cela ainsi.
«  Car je ne suis pas comme tout le monde et puis es que je vous demande pourquoi vous vous habillez ainsi et pas comme les autres ?  »
Il ne le dit pas d'un ton énervé mais plutôt agacé d'être dérangé dans un moment qui lui était plutôt agréable jusqu'à maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaën Mastarel
Fairy Tail
Fairy Tail
Kaën Mastarel


Ma carte d'identité
Rang : B
Magie: Cristal Maker
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue2400/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (2400/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptySam 4 Mai - 14:43

Pourquoi avais-je entamé une conversation avec cet homme ? Moi-même, je ne pouvais l'expliquer avec exactitude. Jamais je n'aurais fait cela il y a quelques mois. Pourtant, il y avait une voix qui me disait de lui parler, d'essayer de comprendre cet individu qui n'était pas comme ces gens. Au fond, je n'étais pas non plus comme eux. Me divertir en chantant, en dansant, ce n'est pas que ces choses ne m'intéressait pas, simplement que je n'y avais pas été habitué. Les seuls loisirs que j'avais pu avoir pendant un long moment étaient le travail et les coups, puis il y a eu la maison qui m'a apaisé, rien d'autre. Enfin, même s'il n'y avait pas eu tout cela, mon caractère ne m'aurait jamais permis de m'amuser de la sorte, j'étais plutôt pudique et peu expressif. Lui ne semblait pas s'amuser non plus, il restait là, assis, en train de siroter tranquillement sa tasse. Si je lui avais adressé la parole, je pense que c'était simplement car je me retrouvais moi-même dans son comportement, mais n'allons pas le juger trop vite, je ne le connais pas.

Le chocolat chaud me permettait de réfléchir plus calmement, j'aurais aimé sur l'instant revenir en arrière pour retirer ma phrase, puis m'éclipser. Je m'étais mis à la place de l'individu, je me dis que si un inconnu serait venue me parler ainsi, je l'aurais ignoré sans même m'en soucier. Lui, il ne m'ignora pas, enfin, qu'à moitié. Il se mit à prendre un air de prince, supérieur, me regardant du coin de l'oeil, comme si ce que je venais de dire était déplacé. Il accentua ceci avec un geste de la main pour me dire de me taire, chose qui m'agaça quelque peu. Mais je n'avais aucunement l'intention de m'énerver, après tout il n'avait pas tort de réagir ainsi, je me demande encore ce dont il m'était passé par la tête. Il finit en me répondant d'un simple mot, le strict minimum. Enfin, je ne compris qu'il m'avait répondu seulement quelque temps après puisque je m'étais arrêté sur un détail qui avait attisé ma curiosité. Il y avait un tatouage de couleur bleue au niveau de sa main, le motif était une fleur de cerisier. Il était superbement dessiné et il est peu commun de voir ce genre de tatouages, je l'avoue. Mais la conversation semblait compromise, au fond, ce n'était pas plus mal.

J'allais retourner m'asseoir au comptoir quand il se mit étonnement à me parler de nouveau, disant qu'il n'était pas comme tout le monde. Ca, je l'avais remarqué en effet, rien qu'en quelques gestes et en un seul mot, j'avais cerné un personnage arrogant, blessant, qui se montrait désagréable dès le moment où on lui prêtait attention. Il se mit à me poser sur le même ton, une question sur mon accoutrement. En un moment, je fus changé, un sourire se dessinait doucement sur mon visage. Moi qui étais parti pour le laisser, j'avais pris une autre décision, une plus amusante. Je m'assis à l'autre bout de la table de l'homme et me mis à le fixer, souriant à la situation. Je pris de nouveau une gorgée, ne détournant pas mon regard.

"— Je ne suis pas comme tout le monde." dis-je d'un air amusé.

A ce moment-là, j'aurais pu le laisser tranquille et m'en aller, mais j'avais envie de voir jusqu'où pouvait aller la patience d'un homme solitaire. Je ne le faisais pas par plaisir, juste par vengeance suite aux grands airs qu'il avait pris en me répondant, je déteste cela. On pourrait me qualifier de gamin mais il fallait bien rattraper toutes ces années où je ne pouvais guère profiter de la vie. Ces années où j'avais dû être sérieux et responsable pendant que les autres enfants s'amusaient au parc, ces années de haine où la mort me semblait une solution. Cette distraction était donc légitime, et tant pis si cela devait tomber sur ce gars. De plus, vu son caractère, la suite était totalement imprévisible, cela me donnait davantage l'envie de continuer sur ma lancée.

"— Ma tenue ? Elle rescelle surement autant de mystère que votre tatouage."

Il ne savait pas, il ne pouvait savoir. Je ne voulais pas y repenser, pleurer sa mort perpétuellement ne m'avancerait à rien.

"—Enfin bon, vous semblez du coin, vous êtes au courant pour le bâtiment effondré j'imagine." dis-je accoudé à la table, d'un ton lasse mais poli.

Et oui, bien que je m'amusasse assez, je n'en oubliais pas la mission. Certains s'amusent en dansant ou en chantant, moi ce qui m'intéressait le plus, c'est de découvrir la diversité des caractères, j'en avais trop connu de similaires durant mon enfance. Au fond, j'espérais peut-être simplement être rassuré en voyant qu'il existe des individus qui ont d'autres buts que détruire. Oh, je ne lui avais toujours pas demandé son nom, nous verrons plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Makonor
Mage Solitaire
Mage Solitaire
Yuki Makonor

RPs libres [en cours] : Aucuns.
Entraînement [en cours] : Aucuns.
Mission [en cours] : Aucunes.

Ma carte d'identité
Rang : A
Magie: Contrôle des sentiments & Torture Mentale
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue3700/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (3700/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptySam 4 Mai - 15:26

Prendre le temps de simplement boire un chocolat chaud, juste sa. Il faut croire que pour Yuki c'était une mission impossible. Toujours obligé d'être interpellé, dérangé par une autre personne. Ce garçon fut original et ne lui parla même pas de sa couleur de cheveux, pour une fois, ce qui était bien rare. Il semblait avoir repéré la présence du tatouage et cela semblait l'interpeller. Le jeune homme s'installa juste en face de lui, le fixant, Es qu'il est fou ? Yuki n'avait qu'une envie à partir de ce moment, faire souffrir ce petit garçon à l'air bien moqueur puisqu'il ce permis de répéter une phrase de Yuki tout en rigolant. Mais pour qui pouvait-il bien ce prendre ? Certes, il ne le sait pas mais si il y a bien quelque chose dont notre narcissique aux yeux bleu à bien horreur c'est de se faire moquer, tout comme être rabaissé. Un manque de respect total, et un comportement bien audacieux pour une personne avec qui il n'avait fait qu'échanger une ou deux phrases. Yuki se permit donc à son tour de fixer le jeune homme, d'un regard plutôt … glacial et quelque peu effrayant.

Celui-ci continua de lui parler en abordant son tatouage, il était évident qu'il était visible, mais parler d'un tatouage comme premier sujet de discussion, c'est bien étrange. Yuki dévisagea ce petit être à l'existence futile, ne souhaitant pas répondre, car si il le faisait, es qu'il allait lui tenir la grappe pendant plusieurs minutes ? C'était bien la dernière chose dont il avait envi et cela se comprend. Toutefois, ce jeune homme était intéressant, il avait du répondant, il était rare, d'ailleurs que quelqu'un parle à Yuki sur ce ton. Le jeune homme continua de questionner mais cette fois-ci à propos d'un immeuble effondré. Vu cette question, il était fort possible qu'il se tenait devant un mage en mission ou alors un touriste bien curieux mais il opta plus pour la première solution, après tout il y a tout de même autre chose à voir à Hosenka qu'un immeuble effondré.


« Tu sais, tu devrais arrêter de continuer à me fixer, cela peut être dangereux , concernant mon tatouage, tu n'as pas besoin d'en savoir plus ». Dit-il avec un petit sourire au coin des lèvres.

Yuki aimait beaucoup le petit jeux qui c'était mis en place, il savait qu'en disant cela à l'individu mystère, il allait continuer à le fixer, même sans le connaître, après juste quelques phrases d'échangé on peut déjà ce faire une idée sur les réactions et le caractère de ce type, il espérait vraiment que celui-ci allait continuer de le fixer mis Yuki jugea utile d'au moins répondre à sa question.

« Si tu recherches des informations, renseignes-toi ailleurs, je ne suis pas guide ». Dit-il d'un ton froid et sec.

Rien de tel qu'une remarque bien placé pour calmer les ardeurs de ce personnage un peu trop curieux. Yuki fut alors perturbé par une petite bagarre qui avait éclaté dans le bar entre deux personnes bien alcoolisés. Immédiatement il remarqua que l'un des deux saignait du nez, yuki ce dépêcha de détourner le regard pour fixer l'intrus de nouveau. C'est bien connu, il a une peur bleu du sang, il ne peu tout simplement pas en supporter rien que vue. D'ailleurs il n'avait jamais compris la raison de cette phobie, il ne fut jamais véritablement traumatisé au point d'être effrayé par le sang et n'avait pas eu une histoire choquante à ce propos. Peut-être un contre-coup de ses pouvoirs ? Yuki arrêta de réfléchir et termina son chocolat chaud d'une traite, puisque de toute façon il ne pouvait pas rester dans son moment nostalgique, autant en finir avec cette boisson.

Yuki souhaitait plus que tout quitter ce bar mais d'un autre côté, la discussion avec ce jeune homme pouvait être intéressante, chose rare pourtant. Yuki ne savait toujours pas si celui-ci était un mage, si oui de quelle guilde et ne savait pas non plus son nom, après tout peu importe, pour le moment il voulait simplement attendre le bon moment pour le faire craquer mentalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaën Mastarel
Fairy Tail
Fairy Tail
Kaën Mastarel


Ma carte d'identité
Rang : B
Magie: Cristal Maker
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue2400/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (2400/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptySam 4 Mai - 19:19

Pourquoi prenais-je tant de plaisir à le provoquer ? Cet homme, il ne m'avait pas si offenser que cela, pourtant l'énervement était là, et je n'avais qu'une seule envie, le lui faire ressentir. Etait-ce finalement un trait de ma personnalité ? N'étais-je finalement qu'un homme à tendances violentes, comme tous ces individus que je déteste ? Toute ma vie je n'ai vu que des gens violents, agressifs, ne cherchant qu'à se battre. Ils m'avaient surement malgré moi influencé... Non, ne mettons pas tout sur le dos du passé. Et puis, si j'étais ainsi, moi au moins je pouvais contrôler mes pulsions, elle n'aurait pas apprécié mon comportement j'imagine... Et cet homme, que pouvait-il penser ? Voilà un moment que le silence régnait et je n'avais cessé de le fixer depuis. Lui aussi s'était mis à me dévisager et son regard n'avait rien de chaleureux, au contraire celui-ci était froid que l'on pouvait y sentir des envies violentes, peut-être même de meurtre. Cet individu, il était vraiment dérangé, il fallait que je reste sur mes gardes.

Il se mit finalement à parler en me mettant en garde, ce qui confirmait mes suspicions, disant que je me lançais dans un jeu dangereux. J'étais bel et bien conscient de tout cela mais m'arrêter était impossible, ce jeu devenait bien trop excitant pour le stopper si vite. Et puis, il y avait cette curiosité qui se voulait grandissante, ce tatouage avait très certainement une histoire. J'aurais pu insister, c'est ce que je voulus même pendant un instant, puis je renonçai. Poser des questions sur un passé fait bien plus de mal qu'une simple blessure, et cela allait bien au-delà du jeu, non je ne pouvais pas faire preuve d'une telle méchanceté. J'abandonnais donc ma curiosité sur ce thème-là mais je ne détournais pas le regard, il n'était pas question de céder à ses menaces surtout qu'il semblait tout autant s'amuser. En effet, depuis qu'il avait parlé, le jeune homme affichait un sourire malicieux, il avait donc les mêmes intentions que moi, c'est-à-dire tester les limites de l'autre.

Dans un second temps, il me dit d'aller chercher des informations ailleurs, chose que j'allais bien sûr ne pas appliquer. La mission pouvait attendre, surtout qu'au final, il n'y avait surement aucune cause criminelle, rien qu'un simple éboulement. De toute manière nous fûmes dérangés par une bagarre qui s'entamait dans le bar, deux hommes avaient très certainement trop bu. C'était prévisible au vu de l'ambiance qui régnait en ce bâtiment depuis mon arrivée, il fallait bien que cela dérape au bout d'un moment. Je revoyais donc un spectacle auquel j'étais habitué, la violence humaine. Les choses n'avaient donc pas changé, pour un malentendu, pour une simple broutille très certainement, des hommes viennent à se battre avec la ferme attention de blesser l'autre, que c'est puéril. Enfin, n'est-ce pas tout aussi enfantin que de se lancer dans un tel jeu avec un inconnu ? Je me contredisais, je ne valais pas mieux que ces hommes, loin de là.

Mais il y avait quelque chose qui m'avait choqué durant cet instant, c'était le comportement de mon opposant. Il m'avait quitté des yeux pour regarder l'affrontement puis, il avait très rapidement tourné le regard, semblant apeuré. Je me demandais qu'est ce qui avait bien pu le déranger autant au point qu'il finisse sa boisson qu'il avait tant fait durer. Je me tournais donc pour regarder les deux hommes, pour essayer de comprendre. Ils se battaient violemment oui, c'était un fait, l'un d'entre eux commençait même à saigner... Cela me tourmentait de trop, il fallait que j'essaie de le faire réagir. Ca ne pouvait pas être la violence en elle-même, il me restait comme option le sang. C'est alors, qu'en me retournant, je fis rapper ma main contre la table de bois puis me fit une légère entaille.

"— Oh, quel maladroit !" dis-je avec un léger sourire, toujours en fixant l'homme.

Si mes impressions étaient justes, je ne pouvais m'attendre à sa réaction, moi-même je ne me reconnaissais plus, j'étais comme emporté dans un jeu qui me dépassait, mais tant pis. J'agitais doucement mon doigt taché de rouge, guettant la moindre réaction. Un hématophobe, voilà qui était peu commun. Je continuais, en le provocant du regard :

"— Vous êtes sûr que ça va, monsieur ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuki Makonor
Mage Solitaire
Mage Solitaire
Yuki Makonor

RPs libres [en cours] : Aucuns.
Entraînement [en cours] : Aucuns.
Mission [en cours] : Aucunes.

Ma carte d'identité
Rang : A
Magie: Contrôle des sentiments & Torture Mentale
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue3700/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (3700/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptyDim 5 Mai - 16:46

Au moment même où Yuki vu son opposant se retourner vers les deux bagarreurs, il comprit que celui-ci avait remarqué que quelque chose n'allait pas dans son comportement. Avait-il repéré la phobie de Yuki vis à vis du sang ? Il comprit que c'était le cas lorsque celui-ci s'entailla le doigt, comme pour le provoquer. Un petite goutte de ce liquide rouge tomba sur la sol et déjà Yuki se sentais très mal. Il regarda alors l'être à l'existence futile qui s'amusait à secouer son doigt, s'amusant de sa phobie. Yuki était-il si peu discret au point d'être déjà repérée sur sa plus grande peur ? C'était très mauvais signe et il s'inquiéta de la suite des événements. Toutefois la rage monta en lui mais aussi la frustration. Du sang... Aussi prêt de lui... Un mélange d'inquiétude et d'angoisse qui le gagnait depuis des années. Cet homme n'avais pas le droit de ce moquer de lui à ce point. Il avait toujours le regard pénétrant le sien, comme pour trouver une faille. Il essayait de détourner le regard mais il était en même tant attiré par sa peur, c'était plutôt étrange comme sentiment.

Il n'avait alors qu'une seule et unique envie, ridiculiser cet homme qui s'amusait de lui. Yuki est quelqu'un dont la passion, voir la raison de vivre était de faire souffrir les gens mais il y avait bien une chose qu'il ne pouvait pas supporter c'est que quelqu'un d'autre joue son rôle et s'amuse à le faire souffrir, lui, Yuki Makonor. Maintenant, son seul souhait était de faire souffrir ce garçon et devait absolument profiter du contact qu'ils avaient tout les deux, soit le regard fixé l'un sur l'autre pour faire payer ce vilain garnement. Toutefois, il ne pouvait pas le faire souffrir au point de le faire hurler de douleur ou de tristesse mais juste quelque chose pour lui faire comprendre que ce qu'il venait de faire était tout sauf respectueux. Après tout, ils étaient dans un lieu public, il devait trouver un pouvoir tout en évitant de ce faire remarquer, il pensa donc directement à activer son emotional control mais quel émotion pouvait-il bien imposer à son adversaire ? Il souhaitait vraiment répondre à la question de son adversaire afin de le provoquer à son tour mais le sang qui coulais de son doigt le déstabilisait beaucoup trop. Il prit tout de même son courage à deux mains et lui répondit tout de même, avec une boule dans la gorge.

«  Comment oses-tu me ridiculiser ? Tu te prends pour quelqu'un de supérieur à moi ? Tu ne sais vraiment pas qui je suis, pauvre fou. » Dit-il sur un ton à la fois excité et énervé.

Il se dit que pour faire souffrir ce petit homme, l'idéal était donc d'utiliser son emotional control, de plus, la situation était vraiment propice à cela. Pourquoi ne pas faire déprimer celui qui ce croit supérieur ? Il fixa alors plus attentivement le regard de son nouvel ennemi, comme s'il pénétrait à l'intérieur de ses yeux et commença alors sa manipulation sentimental, il activa donc son emotional control.

«  Emotional Control dit-il pour activer son pouvoir. Dépression, oui, tu vas déprimer comme jamais tu n'as déprimé par le passé au point de carrément remettre en doute ton existence. »

Il fallait que celui-ci paye pour avoir osé montrer du sang à Yuki et surtout à une distance aussi proche. La dépression était vraiment un sentiment adéquat à la situation, les personnes présentes dans le bar pourront simplement croire en les voyant que c'est un homme simplement triste et déprimé parlant de ses malheurs à un simple ami. Il était vraiment impatient de voir comment son ennemi allait réagir face à ce sentiment que yuki venait d'implanter en lui. Allait-il pleurer ? Fondre en larmes ? Se noyer dans l'alcool ? Tenter de ce suicider ? Peut importe après tout . Il voulait également utiliser son worst memory afin de faire revivre la scène à son opposant la plus douloureuse de sa vie, mais il devait garder des pouvoirs en réserve au cas où la situation dégénérerait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaën Mastarel
Fairy Tail
Fairy Tail
Kaën Mastarel


Ma carte d'identité
Rang : B
Magie: Cristal Maker
Expérience:
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Left_bar_bleue2400/10000Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty_bar_bleue  (2400/10000)

Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] EmptyDim 5 Mai - 18:05

Ca y est, il commençait à réagir. Des goûtes de sueur commençaient à se dessiner sur son visage, de peur il serrait ses poings... J'avais donc vu juste, ce type qui se croyait tant supérieur avait la phobie du sang, quel piètre dur à cuire. Enfin, étais-je bien placé pour parler ? J'en devenais surement pathétique de m'attaquer à lui par simple vengeance, surtout avec ce genre d'arme, je commençais même à regretter mon geste, je ne me reconnaissais plus. Pourtant, je sentais que cet homme n'avait rien de bon, qu'il n'était ni fiable ni sympathique, une partie de moi voulait surement le punir de ses péchés dont je ne connaissais rien. Et puis, même si l'arrogance m'avait gagné, il était trop tard pour revenir en arrière, voir cet homme terrifié, détournant le regard à la vue de mon doigt était bien trop jouissif pour que je m'arrête.
D'un seul coup, il se mit à me parler, d'une voix énervée à la limite de la folie. Il me menaçait suite à ce que je venais de faire, j'allais peut-être enfin comprendre ce que cet homme cachait. J'aurais pu continuer à agiter mon doigt, mais ce fut impossible...

A ses mots, une sorte de pression s'installa en moins, comme si j'étais sans défense... Le vide. Plus rien n'était sous mon contrôle, ni mon doigt, ni aucune partie de mon corps ne voulait réagir. Que se passait-il ? Je me sentais partir, j'entendais d'une voix lointaine l'homme qui me parlait, avec ce ton dérangé. Je ne comprenais pas, tout l'amusement que j'éprouvais il y a encore quelques secondes s'en allait peu à peu, me laissant dans le néant de mon esprit. Seule une silhouette était présente en mon âme, mais ce n'était pas elle, c'était cet homme aux cheveux bleu... Il riait, il se trouvait là où il ne devait pas être, dans ma tête. Puis, il disparaît. Des larmes me viennent, mon coeur se serre peu à peu, ma gorge se gonfle, m'empêchant de respirer correctement. Mes yeux se perdent, mon corps perd de sa force, puis, des mots se libèrent sans que j'en aie conscience.

"— C'est de ma faute..."

Non, je commençais à comprendre doucement, ma conscience était là mais ce n'était pas elle qui avait le contrôle de mes actions. Il avait provoqué une émotion que je ne connaissais que trop bien, la dépression. Savait-il seulement ce qu'il était en train de faire ? Il semblait prendre un plaisir fou à utiliser cette technique... Une technique, oui, je réalisais à présent que c'était un mage. Les mots continuaient de s'enchaîner.

"— Je l'ai tuée, je l'aimais tant..."

Je pleurais à chaudes larmes, ne pouvant rien faire pour contrer cela... Je n'avais que ce que je méritais. Ma vie n'avait été remplie que d'échecs, de désillusions, de souvenirs et d'espoirs auxquels je m'étais accroché en vain. Je n'ai pu sauver personne, et maintenant je m'attaquais à un pauvre homme qui sirotait son chocolat chaud, j'étais pathétique. Peut-être que je ferais mieux de la rejoindre, c'est surement ce que j'avais de mieux à faire, oui... Ma vie n'avait plus de sens depuis que je vivais seul, je ne faisais que lutter devant une vie sans couleur, telle une ombre que l'on oublie. J'étais déjà mort, j'errais simplement. Je n'ai pas tenu ma promesse, je ne peux rien faire pour ce monde, juste le laisser en paix.

Je croyais être seul à présent, recroquevillé dans un coin, laissant mon être à l'homme. Pourtant, une voix résonna, une voix lointaine. Un son chaleureux, rassurant que je reconnaissais. C'était elle. Elle me souriait, elle n'avait pas changé depuis la dernière fois... Mais ce n'est qu'un souvenir. Je compris ce que j'avais à faire. Je repris mon corps, même si je pleurais, même avec le coeur serré je dis :

"— Tu sais, je pense que j'ai toujours été dans cet état, rien ne change."

Un léger sourire se dessina sur mes lèvres, puis elles tremblèrent de nouveau. Je ne devais pas combattre cette émotion, juste l'accepter, tout comme j'avais accepté mes faits passés. Il fallait vivre avec, aller de l'avant.
Une autre larme coula, mais celle-ci ne rejoignit pas le sol. Elle s'allongea, allant vers l'homme, puis s'arrêta devant ses yeux. Elle tomba dans sa tasse, se mêlant au fond de chocolat pour se solidifier. L'intérieur de la tasse était maintenant de cristal, dessinant l'empreinte d'une fleur de cerisier. Je finis par le regarder dans les yeux, le regard encore humide.

"— Elle vous rappelle quelque chose, n'est-ce pas ? Cette fleur." dis-je la voix encore tremblante.

Le jeu tournait en torture morale, je devais faire attention. Je lui montrais ma magie tout comme il m'avait poliment montré la sienne. Ce n'était pas la seule raison, je sentais que cela pourrait mal tourner, et son pouvoir était bien trop dangereux pour lui faire face ainsi. Il fallait que je réfléchisse, je ne possédais qu'une seule échappatoire mais il m'était impossible de l'utiliser, pas encore. Et puis, creuser dans son passé de la même manière qu'il me forçait à parler, cela m'intéressait. La violence mentale, voilà ce dont il était maître, mais ce que j'ai vécu, cela fait bien plus mal que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty
MessageSujet: Re: Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]   Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre non sans risques [ PV : Kaën ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Esti de gagn de sans-dessin
» Les risques du pet leveling a egeha...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fairy Tail  :: Fiore :: Hosenka :: Et ses alentours-
Sauter vers: